Menu

Edito

Reflets du cinéma de la mer noire

Russie, Ukraine, Roumanie, Bulgarie, Turquie et Géorgie.

Porte d’entrée sur l’Asie ou sur l’Europe, carrefour ou « verrou » stratégique, la Mer Noire constitue une zone géopolitique et économique forte, source d’inquiétude et de tensions. Cinq des six pays qui la bordent ont une histoire en commun, celle du communisme. L’actuelle crise entre l’Ukraine et la Russie, qui interroge la place de l’Europe, montre la pertinence d’explorer ce territoire. Certains de ces pays – comme la Russie, la Turquie ou la Roumanie – sont de grands territoires de cinéma comptant des réalisateurs majeurs sur le plan international, d’autres ont des cinématographies passionnantes mais beaucoup plus méconnues, qu’il est urgent de découvrir. C’est ce territoire riche et vaste, aux cinématographies singulières, que nous vous proposons d’explorer !

Audrey Bénesse,
Directrice artistique d’Atmosphères 53

Cette année encore, les Reflets du cinéma portés par l’association Atmosphères 53, ne concerneront pas seulement un pays mais une zone géographique, un ensemble d’états partageant en commun un espace géographique particulier : La Mer Noire. Ces pays aussi divers que proches : Russie, Ukraine, Roumanie, Bulgarie, Turquie et Géorgie, ont développé pour cinq d’entre eux, un cinéma indépendant en parallèle du modèle soviétique après la chute de l’URSS en 1991.

Un passé commun qui laisse en héritage aujourd’hui des identités culturelles plurielles, des cinémas originaux et des films d’une profonde authenticité.

Une diversité mais aussi une complémentarité qu’Atmosphères 53 vous propose de découvrir lors de ces Reflets du cinéma de la mer noire !

Stéphanie Doye,
Présidente d’Atmosphères 53