Menu

Vernissage expo « Les fantômes des corniches »

de Baudouin Mouanda

Le plaidoyer photographique pour l’électrification de l’Afrique.

En république du Congo, le soleil ne décline pas. Il tombe. Dès qu’il disparaît, une nuit d’encre engloutit Brazzaville. En raison des incessantes coupures de courant, les jeunes étudiants dès la nuit tombée vont réviser leurs leçons à la lumière des lampadaires. Surnommés « les Fantômes des corniches », ils trouvent refuge dans ce qu’ils appellent « la grande bibliothèque à la belle étoile », munis de petites lampes, et y récitent leurs cours d’histoire ou de langue. La soif d’apprendre est la plus forte et pour s’instruire tous les moyens sont bons. C’est aussi une façon pour eux de trouver du calme, loin de leurs chez-eux, bruyants et exigus.

En souvenir du passé où il errait lui-même dans les rues pour réciter ses cours, Baudouin Mouanda a réalisé ces photographies pour montrer les circonstances dans lesquelles des jeunes Congolais ou Africains se frayent leur passage dans ce monde et croient en l’avenir. Car le manque d’électricité en Afrique empêche le continent de retenir sa jeunesse et la pousse à émigrer vers les « pays de Lumière ».

Dates : Du 22 septembre au 31 octobre 2021
Lieu : Bibliothèque Albert Legendre, Laval
Partenaire : Bibliothèque Albert Legendre, Ville de Laval
Entrée Libre

>>> Vernissage <<<
Samedi 2 octobre 16h30,
suivi d’un concert

Pour aller plus loin…
Projection du film Examen d’état
sur l’accès à l’éducation au Congo
samedi 02.10 à 18h au Cinéville Laval