Menu

1959 / Inde / 2h29

Fleurs de papier

De Guru Dutt

Drame

Réalisation : Guru Dutt
Scénario : Abrar Alvi
Interprétation : Guru Dutt, Waheeda Rehman, Baby Naaz, Johnny Walker, Mahesh Kaul
Photographie : V.K. Murthy
Musique : S.D Burman
Distribution : Films sans frontières

Séances

lundi 26 mars
18h00 / Le Vox, Mayenne

1959 / Inde / 2h29

Fleurs de papier

De Guru Dutt

Drame

Pour avoir refusé de se plier aux desiderata d’un producteur dominé par le seul appât du gain et donc d’appliquer des recettes qui font les succès commerciaux, le réalisateur Suresh Sinha connaît la déchéance et l’oubli. Alors qu’il ne rêvait que distraire les spectateurs, il se retrouve en butte à la détestation de ses contemporains et au désamour de ceux qui l’entourent.

Premier film indien en cinémascope, Fleurs de papier raconte, avec une rare sensibilité, le parcours d’un individu du peuple qui est parvenu à la plus haute place dans l’industrie du 7e art, grâce à  son talent et à ses exigences artistiques. Il évoque aussi la difficulté de vivre et de créer dans un monde où les artistes sont le plus souvent méprisés. Conçu comme un art total, Fleurs de papier conjuguent les scènes les plus dramatiques à des épisodes presque burlesques ; il se veut une charge contre la bien pensance et une défense de la belle image. On ne peut en effet oublier, alors que le générique final défile, cette lumière qui joue avec les volutes de cigarettes ou ces magnifiques gros plans sur les visages. Cinéaste écorché vif, Guru Dutt parle de lui et de son art tout en signant ici une dernière œuvre poignante.

Rétrospective Guru Dutt.

Moins connu que Satyajit Ray en Occident, Guru Dutt fait partie pourtant des grands réalisateurs indiens avec seulement 8 films. Cinéaste des années 50, il se passionne d’abord pour la danse avant de travailler, en tant que chorégraphe, pour la Prabhat, un studio près de Bombay fondé des cinéastes. Il se rend ensuite à Bombay où il réalise des films. Ses œuvres les plus connues sont : M. & Mrs 55 (1955), L’Assoiffé (1957), Fleurs de papier (1959).