Menu

2018 / Allemagne, France / 1h39

A la recherche d’Ingmar Bergman

De Margarethe von Trotta

Documentaire

Réalisatrice : Margarethe von Trotta
Scénario : Félix Moeller, Margarethe von Trotta
Photographie : Börres Weiffenbach
Son : Helge Haack
Distribution : Epicentre Films

Séances

dimanche 10 mars
11h00 / Le Vox, Mayenne

2018 / Allemagne, France / 1h39

A la recherche d’Ingmar Bergman

De Margarethe von Trotta

Documentaire

À l’occasion du centenaire de sa naissance en 2018, la cinéaste allemande Margarethe von Trotta s’interroge sur l’héritage du maître, son travail et sa vie personnelle, qui continue d’inspirer des générations de réalisateurs. Margarethe von Trotta nous livre un documentaire personnel et intime sur sa relation à celui qu’elle nomme son maître. Son désir de cinéma de et de réalisation est né lors de sa découverte du Septième Sceau (1957). Avec cette approche intimiste mais aussi grâce aux rencontres avec des proches ou des collaborateurs de Bergman, elle offre au spectateur un portrait nuancé et exhaustif de ce génie. Elle pose un regard rétrospectif sur les films et les personnages d’Ingmar Bergman, en se concentrant en particulier sur les femmes. Elle cherche les motivations et les sources d’inspiration de son mentor, qui projetait ses propres peurs dans ses films et créait des personnages qui l’incarnaient à l’écran.

Un documentaire à ne pas rater pour appréhender ce géant du cinéma auréolé du titre de Meilleur réalisateur de tous les temps à Cannes en 1997 en recevant « La Palme des Palmes ».

Margarethe von Trotta naît à Berlin en 1942. Elle intègre un conservatoire d’art dramatique et commence une carrière de comédienne au théâtre entre 1969 et 1970. À la fin des années 1960 elle déménage à Paris pour ses études et s’immerge dans le milieu cinéphile, découvrant les films d’Ingmar Bergman et d’Alfred Hitchcock.

Elle réalise en 1978 son premier long-métrage, Le Second Éveil de Christa Klages. L’année suivante, Les Sœurs marquera le début d’une trilogie complétée par Les Années de plomb (Lion d’Or à la Mostra de Venise en 1981) et Trois Sœurs (1988). Comme dans L’Amie (1983), présenté au Festival de Berlin, elle y explore des destins de femmes engagées. Trois ans plus tard sort Rosa Luxembourg, présenté en Compétition au Festival de Cannes, En 2012 elle complète son exploration de destins de femmes avec Hannah Arendt.

Galerie photos

  • A la recherche d’Ingmar Bergman
  • A la recherche d’Ingmar Bergman
  • A la recherche d’Ingmar Bergman
  • A la recherche d’Ingmar Bergman