Menu

2019 / Suède/Danemark / 1h50

Border

De Ali Abbasi

Drame Fantastique

Réalisation : Ali Abbasi
Scénario : Ali Abbasi, Isabella Eklöf, John Ajvide Lindqvist
D’après l’oeuvre de : John Ajvide Lindqvist
Interprètes : Eva Melander, Eero Milonoff, Jörgen Thorsson
Musique : Christoffer Berg, Martin Dirkov
Photographie : Nadim Carlsen
Distributeur : Metropolitan FilmExport

Séances

2019 / Suède/Danemark / 1h50

Border

De Ali Abbasi

Drame Fantastique

Tina, douanière à l’efficacité redoutable, est connue pour son odorat extraordinaire. C’est presque comme si elle pouvait flairer la culpabilité d’un individu. Mais quand Vore, un homme d’apparence suspecte, passe devant elle, ses capacités sont mises à l’épreuve pour la première fois. Tina sait que Vore cache quelque chose, mais n’arrive pas à identifier quoi. Pire encore, elle ressent une étrange attirance pour lui…

Tina, interprétée formidablement par Eva Melander, est une femme difforme atteinte d’une modification de chromosomes à la naissance. Dans la vie, elle est douanière dans une aérogare. Elle a la particularité de posséder la faculté de ressentir la honte et la culpabilité chez les gens. Elle sent les choses au sens strict du terme, qu’il s’agisse d’alcool, de drogue ou de délinquance sexuelle. Elle vit dans un monde à elle, réfugiée dans un des rares coins de nature d’une grande ville. Lors d’un contrôle, elle rencontre Vor, interprété par Eero Milonoff, un être avec les mêmes difformités physiques qu’elle et dont la présence va bouleverser son quotidien.

Pour son deuxième long métrage, le réalisateur danois, d’origine iranienne, nous plonge dans un film puissant, entre drame social, fantastique et horreur. Border, qui a obtenu le prix « Un Certain Regard » à Cannes en 2018 est adapté d’une nouvelle de John Ajvide Lindqvist, « Gräns ». Ali Abbasi signe un film dérangeant et étonnant, porté par un remarquable duo de comédiens. C’est un film qui nous fait réfléchir à l’humanité, à ce qui différencie l’être humain de l’animal, aux apparences parfois trompeuses. Un film qui nous perturbe, nous dérange, et qui nous touche et nous émeut.

Prix Un Certain Regard – Cannes 2018

Ali Abbasi étudie à l’Université polytechnique de Téhéran jusqu’en 2002 avant d’émigrer en Europe et étudier à l’Académie royale des sciences à Stockholm. Il continue ensuite dans le domaine du cinéma et entre à la National Film School of Denmark d’où il réalisera son premier court-métrage, M for Markus. En 2016, il réalise Shelley puis Border en 2018, son dernier long métrage à ce jour.

Galerie photos

  • Border
  • Border
  • Border
  • Border