Menu

1992 / Sénégal / 1h50

Hyènes

De Djibril Diop Mambety

Comédie dramatique

Réalisateur et scénariste : Djibril Diop Mambety
Interprètes : Ami Diakhaté, Mansour Diouf, Makhouredia Gueye, Issa Ramagelissa Samb, Calgou Fall, Faly Gueye, Djibril Diop Manbéty…
D’après l’oeuvre de : Friedrich Dürrenmatt
Compositeur : Wasis Diop
Photographie : Matthias Kälin
Distribution : JHR Films

Version en Wolof, sous titrée Français

Séances

dimanche 10 octobre
15h45 / Le Vox, Mayenne

1992 / Sénégal / 1h50

Hyènes

De Djibril Diop Mambety

Comédie dramatique

 Colobane, une petite cité, endormie dans la chaleur poussiéreuse du Sahel, fantôme d’une ville au charme foudroyé par la misère. Des griots annoncent à la population une incroyable nouvelle : Linguère Ramatoutrente ans après, devenue milliardaire, est de retour. Les conditions posées par Linguère pour apporter une aide de 100 milliards aux habitants du village provoquent l’émoi dans la petite communauté.
.
Linguère construit sa vengeance contre Draman Drameh, en impliquant tous les habitants du village. Ils veulent profiter de la manne qui arrive. Bénédiction ou malheur ? L’argent devient un acteur majeur, l’humanité se délite. « Le monde a fait de moi une putain, je veux faire du monde un bordel » déclare Linguère. Une pure tragédie pleine de surprises immergée dans la musique envoutante de Wasis Diop.

> Lien vers le dossier de presse

Né en 1945 à Dakar, Djibril Diop Mambéty commence le cinéma sans aucune formation. Un temps sociétaire du Théâtre National Sorano de Dakar, il joue dans quelques films et obtient du centre culturel français de l’équipement pour tourner son premier court-métrage. C’est à 27 ans qu’il réalise son premier long métrage, ToukiBouki, évocation du sort de jeunes Dakarois rêvant de venir en France, et rentre au panthéon des cinéastes africains. 20 ans plus tard, en 1992, il réalise Hyènes, une nouvelle allégorie de la corruption dans la société africaine. La mort empêche le cinéaste de réunir ces deux films dans une trilogie sur le pouvoir et la folie. Le dernier volet, Malaika, est resté à l’état de projet. En 1995il entreprend une trilogie nommée Histoires de petites gens. Il n’en tournera que les deux premiers volets : Le Franc et son dernier film avant de mourir d’un cancer La Petite vendeuse de soleil.

Galerie photos

  • Hyènes
  • Hyènes
  • Hyènes