Menu

2017 / Bengali / 1h28

Les Lauriers-roses rouges

De Rubaiyat Hossain

Drame

Réalisation : Rubaiyat Hossain
Scénario :  Rubaiyat Hossain
Interprètes : Shahana Goswami, Rikita Shimu, Mita Rahman,  Shahadat Hossain, Rahul Bose
Photographie : Martina Radwan
Musique : Shayan Chowdhury
Distribution : Contre-Courants

Séances

lundi 19 mars
15h45 / Cinéville, Laval

mardi 20 mars
10h00 / Le Vox, Mayenne

mercredi 21 mars
20h30 / Le Palace, Château-Gontier

jeudi 22 mars
20h30 / Le Vox, Mayenne

samedi 24 mars
20h30 / Le Majestic, Ernée

lundi 26 mars
20h30 / Cinéma municipal de Gorron

mardi 27 mars
09h00 / Cinéma Yves Robert, Evron

2017 / Bengali / 1h28

Les Lauriers-roses rouges

De Rubaiyat Hossain

Drame

Roya, actrice dans la trentaine et musulmane moderne issue de la classe moyenne du Bangladesh, est mariée à un homme d’affaires prospère. Elle semble tout avoir pour être heureuse. Remplacée par une actrice plus jeune pour jouer le personnage de Nandini, archétype de la féminité bengalie et personnage central de la pièce politique de Rabindranath Tagore, Les Lauriers-rouges roses, Roya doit pourtant se battre pour trouver sa place dans la tentaculaire Dacca. Elle réinterprète la pièce, l’actualise et la met en scène en transformant profondément l’image de la féminité. La nouvelle Nandini est une femme qui assume son identité personnelle, ses désirs et sa sexualité.

Inspirée du destin de son ancienne domestique Moyna, désormais ouvrière dans une usine de textile, Roya situe le personnage de Nandini dans cet univers désenchanté du Bangladesh. Véritable usine textile du monde dans laquelle les travailleurs sont des travailleuses. En parallèle, l’histoire de Mita Rahman, la mère de Roya, veuve et délaissée par sa fille, qui trouve son indépendance et son identité dans la rigueur de la religion.

À travers ces portraits de femmes complexes et nuancés, Rubaiyat Hossain croque la société bangladeshie avec brio et finesse.

Actrice principale, Shahana Goswami, présente pendant le festival.

Rubaiyat Hossain

Rubaiyat Hossain est une cinéaste bangladaise.  Elle est née le 24 janvier 1981 à Dacca. Inspirée par les travaux de Satyajit Ray et Ritwik Ghatak, elle choisit d’effectuer des études de réalisation cinématographique.

Elle fait ses débuts en tant que cinéaste en 2011 avec Meherjaan, un film sur une femme bengali ayant une histoire d’amour avec un soldat pakistanais au cours de la guerre de libération du Bangladesh en 1971. Le film soulève une controverse au Bangladesh et est retiré des salles de cinéma par ses distributeurs, une semaine seulement après sa sortie. Elle peut cependant participer à plusieurs festivals de cinéma et se voit attribuer plusieurs récompenses.

Son film, Les Lauriers-roses rouges, diffusé en 2015 (2017 en France) raconte l’histoire d’une femme, actrice au théâtre, qui joue le rôle de Nandini dans l’œuvre éponyme de Rabindranath Tagore, et qui veut vivre ses désirs. Il est projeté dans plusieurs festivals de films à travers le monde et reçoit plusieurs prix .

Elle a travaillé également, pour des organisations non gouvernementales sur les droits des femmes au Bangladesh, comme Ain O Salish Kendra et Naripokkho. Elle a participé à la coordination du premier atelier international sur la sexualité et les droits, organisé par l’École de santé publique de la BRAC Uiversity en 2007.

 

Galerie photos

  • Les Lauriers-roses rouges
  • Les Lauriers-roses rouges
  • Les Lauriers-roses rouges