Menu

2019 / Burkina Faso / 1h20

Pas d’or pour Kalsaka

De Michel K. Zongo

Documentaire

Réalisateur : Michel K. Zongo
Photographie : Michel K. Zongo
Production : Diam Production

Séances

vendredi 20 mars 2020
20h30 / Le Palace, Château-Gontier

samedi 21 mars 2020
21h00 / Cinéville, Laval

samedi 21 mars 2020
18h30 / Cinéma Yves Robert, Evron

samedi 21 mars 2020
21h00 / Cinéma L'Aiglon, St-Pierre-des-nids

dimanche 22 mars 2020
20h30 / Le Vox, Mayenne

lundi 23 mars 2020
20h30 / Cinéma municipal de Gorron

2019 / Burkina Faso / 1h20

Pas d’or pour Kalsaka

De Michel K. Zongo

Documentaire

Dans les années 2000, le Burkina Faso transforme l’exploitation artisanale de ses réserves de minerais en une exploitation industrielle. L’Etat contractualise alors avec des sociétés étrangères, promettant un développement socio-économique aux populations locales.  

.
Pas d’or pour Kalsaka, retrace le cas d’une mine d’or du sud du pays, exploitée par la société anglaise Kalsakamining SA de 2007 à 2013. Les paysans de Kalsaka sont alors chassés de leurs terres agricoles ou dédiées à l’élevage, en échange d’indemnisations fictives.  Après six années d’extraction, la mine est finalement fermée, laissant derrière elle des terres irrémédiablement endommagées, des habitants en colère et tout un village anéanti. Au travers d’entretiens auprès de villageois expropriés ou employés de la mine, entrecoupés de scènes de la vie quotidienne, le documentaire explore les multiples cicatrices, plus ou moins visibles, de cette catastrophe sociale, économique et écologique. Michel K. Zongo dénonce ainsi un cas parmi tant d’autres, d’exploitation des ressources africaines soutenus par les gouvernements locaux, au profit d’investisseurs occidentaux. 
En 2019, le film a été présenté en compétition officielle aux Festivals Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou, et a été sélectionné au Festival des cinémas d’Afrique (Apt).

 

Film inédit

Michel K. Zongo est réalisateur, cadreur et scénariste. De 2003 à 2008, il a été responsable du Cinéma-Débat Interactif à Cinomade, une association basée au Burkina Faso dont l’objectif est la création et la diffusion d’outils de sensibilisation, notamment par le cinéma. En 2010, il réalise son premier film documentaire Sibi, l’âme du violon. En 2010, il crée avec un partenaire la société Diam Production, une structure de production de films documentaires qui coproduit avec Cinédoc Films son premier long métrage documentaire Espoir-Voyage.

Galerie photos

  • Pas d’or pour Kalsaka
  • Pas d’or pour Kalsaka
  • Pas d’or pour Kalsaka