Menu

2005 / France / 0h52

Le royaume de Nek Chand

De Philippe Lespinasse

Documentaire

Réalisation : Philippe Lespinasse

Séances

samedi 24 mars
16h00 / Musée Robert Tatin, Cossé-le-Vivien

2005 / France / 0h52

Le royaume de Nek Chand

De Philippe Lespinasse

Documentaire

Chandigarh est une ville située au Pendjab. En 1947, lors de la partition de l’Inde suite à la décolonisation, cette région est divisée. Pour remplacer Lahore devenue pakistanaise, une nouvelle capitale est construite : Chandigarh, qui a vu le jour avec la collaboration du célèbre architecte Franco-Suisse Le Corbusier.

Nek Chand est originaire du Pendjab, côté Pakistanais. Comme beaucoup de ses semblables (10 millions de réfugiés), il quitte son village et vient s’installer sur la partie du Pendjab Indien alors qu’il a 25 ans. Il participe à la réalisation des routes de Chandigarh aux côtés de Le Corbusier, au titre d’inspecteur des routes.

Après son travail, chaque jour, Nek Chand part avec son vélo récupérer des matériaux hétéroclites : pierres de l’Himalaya dont il dira qu’elles sont dotées d’une âme, déchets, bouts de faïence, bracelets en plastiques etc… En toute discrétion, il construit une œuvre colossale en pleine ville sur une friche qui s’étendra sur 10 hectares ; statues, sculptures et constructions atypiques composent ce magnifique lieu, le « Rock Garden »,  un royaume de dieux et de déesses.

Contrastant avec la conception architecturale de Le Corbusier, ce parc relève de l’intuition, de l’imaginaire. Il peut être vu comme une résistance à la pensée indienne traditionnelle.

Directeur de la photographie, réalisateur, cadreur, Philippe Lespinas a réalisé plusieurs documentaires. Il dira de Nek Chand : « son œuvre est une des plus belles que je connaisse. Cette histoire me bouleverse, c’est comme si j’avais rencontré Léonard de Vinci ». En 2014,  son documentaire André et les Martiens  s’intéresse, là encore, à des artistes, créateurs d’Art Brut.

Galerie photos

  • Le royaume de Nek Chand