Menu

1958 / Inde / 1h40

Le salon de musique

De Satyajit Ray

Drame

Réalisation : Satyajit Ray
Scénario : Satyajit Ray d’après l’œuvre de Tarasankar Bandyopadhyay
Interprètes : Chhabi Biswas, Padma Devi, Gangapada Basu
Photographie : Subatra Mitra
Musique : Vilayat Khan
Distribution : Films sans frontières

Séances

lundi 26 mars
16h15 / Cinéville, Laval

1958 / Inde / 1h40

Le salon de musique

De Satyajit Ray

Drame

Le Bengale dans les années 20. Biswanbhar Roy, aristocrate et grand propriétaire terrien a passé l’essentiel de sa vie à assouvir sa passion pour les fêtes musicales, les concerts donnés dans le salon de musique de son palais, devant un public d’amis. Cette passion l’a ruiné, alors que dans le même temps son voisin Mhim Ganguli, bourgeois et nouveau riche cherchait également à rivaliser avec lui sur le plan musical. Peu à peu, Roy s’est enfoncé dans la contemplation passive et nostalgique de sa propre décadence. Après la mort accidentelle de sa femme et de son fils dans le naufrage d’un bateau lors d’une tempête, il a fermé son salon de musique. Quatre ans plus tard, il le rouvre pour un dernier concert dans lequel il engloutit ses dernières ressources, mais qui lui procure le plaisir suprême d’humilier son rival, Ganguli.

Inspiré du roman éponyme de Tarasankar Bandyopadhyay, ce quatrième film se distingue par des séquences de musique classique hindoustanie ainsi que par des danses classiques. Ce film nous raconte la fin des traditions aristocratiques dans une Inde nouvellement indépendante. Une mise en scène épurée, classique, avec de superbes plans qui parcourent le film du début à la fin. Un grand film à voir en version restaurée.

Rétrospective

Né en 1921 à Calcutta dans une famille aisée. Il fonde en 1942 un ciné-club à Bombay puis la Calcutta Films Society en 1947. C’est la rencontre avec le cinéaste Jean Renoir lors du tournage en Inde du film Le Fleuve qui le décide à se lancer dans la réalisation. En 1955, il réalise son premier La trilogie d’Apu : La complainte du sentier primé à Cannes en 1956. Il crée au total 37 films avant de s’éteindre en 1992.

Galerie photos

  • Le salon de musique
  • Le salon de musique
  • Le salon de musique