Menu

2018 / Suède, Danemark, Norvège / 1h53

Sami, une jeunesse en laponie

De Amanda Kernell

Drame

Réalisation et scénario : Amanda Kernell
Interprètes : Lene Cecilia Sparrok, Hanna Alström, Mia Erika Sparrok
Photographie : Sophia Olsson
Musique : Kristian Eidnes Andersen
Distribution : Bodéga Films

Séances

2018 / Suède, Danemark, Norvège / 1h53

Sami, une jeunesse en laponie

De Amanda Kernell

Drame

Elle, 14 ans, est jeune fille d’origine Sami. Élève en internat, exposée au racisme des années 30 et à l’humiliation des évaluations ethniques, elle commence à rêver d’une autre vie. Pour s’émanciper et affirmer ce qu’elle souhaite devenir, elle n’a d’autres choix que rompre tous les liens avec sa famille et sa culture.

Inspirée par l’histoire de vraie de sa grand-mère, Armanda Kernell s’intéresse aux discriminations subies par la communauté Sami dans la Suède des années 30. Ce film à la mise en scène classique réussit avec brio à donner un écho universel au combat de cette adolescente. Sans jamais juger son héroïne, la réalisatrice pose un œil compréhensif sur son personnage. L’interprétation de Lene Cecilia Sparrok, elle-même sami, impressionne. Entre colère intériorisée et intense détermination, elle plante à merveille ce personnage éprise de connaissance et de liberté prête à renier sa propre culture pour accéder à la liberté. Le tout magnifiquement filmé.

Un pan de l’histoire scandinave méconnu mis en image pour la première fois avec beaucoup de talent. Armanda Kernell : une réalisatrice à suivre !

Amanda Kernell est née d’une mère suédoise et d’un père d’origine sami. En 2013, elle est diplômée de la National Film School de Copenhague. Elle scénarise et réalise plusieurs courts-métrages dès 2007 puis présente son premier long-métrage Sami, une jeunesse en Laponie au Festival de Venise en 2016. Elle reçoit alors le prix de la meilleure réalisatrice pour un premier film.

Galerie photos

  • Sami, une jeunesse en laponie
  • Sami, une jeunesse en laponie