Menu

Rétrospective Satyajit Ray

Né en 1921 et mort en 1992, Satyajit Ray est issu d’une famille aisée et lettrée (son père était un poète bengali renommé) de Calcutta. Les premiers métiers qu’il exerce tournent autour de l’image puisqu’il est d’abord maquettiste publicitaire, avant de se lancer dans la gestion d’un ciné-club, pour devenir illustrateur pendant quelques temps.
  
C’est la rencontre avec le cinéaste français Jean Renoir, venu en Inde en 1951 pour le tournage du film Le Fleuve, qui bouleverse la vie de Satyajit Ray qui se lance dans la réalisation après avoir été nourri de tant de classiques du cinéma occidental.
 
Son premier film, La Complainte du Sentier, tourné avec peu de moyens, est un succès aussi bien critique que commercial qui lui vaut une reconnaissance internationale immédiate, puisque le film reçoit un prix à Cannes en 1956.
 
Au total, Satyajit Ray a réalisé 37 films, empreints d’un profond humanisme et d’un humour reconnaissable. Parmi ses films les plus célèbres, on trouve La Complainte du Sentier, Le Salon de Musique, Le Monde d’Apu. Son œuvre a été louée dans le monde entier, inspirant des cinéastes comme Abbas Kiarostami, et Satyajit Ray a été récompensé de multiples fois, recevant en 1992 un Oscar pour l’ensemble de sa carrière.