Menu

2013 / Tchad / 1h41

Grigris

De Mahamat-Saleh Haroun

Drame

Réalisateur et scénariste : Mahamat-Saleh Haroun
Interprètes : Souleymane Démé, Anaïs Monory, Cyril Gueï, Marius Yelolo, Hadjé Fatimé N’Goua, Abakar M’Baïro…
Collaboration au scénario : Jacques Akchoti
Compositeur : Wasis Diop
Photographie : Antoine Héberlé
Distribution : Les Films du Losange

Séances

lundi 4 octobre
20h30 / Le Vox, Mayenne

dimanche 10 octobre
14h00 / Cinéma Yves Robert, Evron

2013 / Tchad / 1h41

Grigris

De Mahamat-Saleh Haroun

Drame

Grigris a beau avoir une jambe paralysée, il va souvent en discothèque, où il excelle sur la piste. Il apprend un jour que son oncle vient d’être hospitalisé. Afin d’aider sa famille pour payer les frais médicaux, il décide de travailler pour des trafiquants d’essence. 

.
Dès les premières images le personnage de Grigris nous fascine, par sa personnalité d’homme pur et honnête, mais aussi par sa manière de danser singulière. Son corps exécute talentueusement d’improbables figures avec ses membres élastiques et il semble vivre une transe qu’il nous communique à travers l’écran. Encore une fois, Mahamat-Saleh Haroun réussit à nous transporter grâce à la beauté esthétique de l’image mais également grâce à la beauté des corps de Grigris et de Mimi. Les deux personnages étaient destinés à se rencontrer, le corps de l’un est maudit par son handicap et ses difformités, l’autre l’est aussi pour sa resplendissante beauté.

> Lien vers le dossier de presse

Il a vingt ans lorsque la guerre civile éclate au Tchad : il part pour la France, où il suit des études de cinéma puis de journalisme. Premier réalisateur tchadien de l’histoire, il met le déchirement de son pays au cœur de tous ses films, à commencer par son premier long métrage Bye Bye Africa (1999), Prix du meilleur premier film à Venise. Viennent ensuite Abouna (2002) et Darattsaison sèche (2006) – Prix Spécial du Jury à la Mostra de Venise. En 2010, Un homme qui crie obtient le Prix du Jury à Cannes ; en 2014, Grigris est en compétition officielle. En 2016, il réalise le documentaire Hissein Habré, une tragédie tchadienneEn 2017, il réalise son premier film tourné en Europe, avec Eriq Ebouaney et Sandrine Bonnaire, Une saison en France. Et son dernier film sort cette année. Il est également l’auteur du roman, Djibril ou les ombres portées (2017), et a été ministre du développement touristique, de la culture et de l’artisanat du Tchad de 2017 à 2018.

Galerie photos

  • Grigris
  • Grigris
  • Grigris
  • Grigris
  • Grigris
  • Grigris
  • Grigris