Menu

2021 / Tchad / 1h27

Lingui, les liens sacrés

De Mahamat-Saleh Haroun

Drame

Réalisateur : Mahamat-Saleh Haroun
Avec : Achouackh Abakar, Rihane Khalil Alio , Youssouf Djaoro…
Scénario : Mahamat-Saleh Haroun
Photographie : Mathieu Giombini
Compositeur : Wasis Diop
Distribution : Ad Vitam

Séances

dimanche 10 octobre
19h00 / Le Vox, Mayenne

2021 / Tchad / 1h27

Lingui, les liens sacrés

De Mahamat-Saleh Haroun

Drame

Dans les faubourgs de N’djaména au Tchad, Amina vit seule avec Maria, sa fille unique de quinze ans. Son monde déjà fragile s’écroule le jour où elle découvre que sa fille est enceinte. Cette grossesse, l’adolescente n’en veut pas. Dans un pays où l’avortement est non seulement condamné par la religion, mais aussi par la loi, Amina se retrouve face à un combat qui semble perdu d’avance…

Mahamat-Saleh Haroun, réalisateur incontournable du continent, à qui nous consacrons un focus, reprend, dans ce beau et sensible film célébré à Cannes, ces thématiques fétiches : la relation filiale, la dualité, la vengeance et le pardon. Mais sous un jour féminin cette fois-ci. Ses personnages de femmes fortes, l’émancipation et la solidarité féminines et des sujets de société cruciaux comme l’avortement et l’excision font de Lingui un film engagé et terriblement contemporain.

Film inédit en Mayenne

Il a vingt ans lorsque la guerre civile éclate au Tchad : il part pour la France, où il suit des études de cinéma puis de journalisme. Premier réalisateur tchadien de l’histoire, il met le déchirement de son pays au cœur de tous ses films, à commencer par son premier long métrage Bye Bye Africa (1999), Prix du meilleur premier film à Venise. Viennent ensuite Abouna (2002) et Darattsaison sèche (2006) – Prix Spécial du Jury à la Mostra de Venise. En 2010, Un homme qui crie obtient le Prix du Jury à Cannes ; en 2014, Grigris est en compétition officielle. En 2016, il réalise le documentaire Hissein Habré, une tragédie tchadienneEn 2017, il réalise son premier film tourné en Europe, avec Eriq Ebouaney et Sandrine Bonnaire, Une saison en France. Et son dernier film sort cette année. Il est également l’auteur du roman, Djibril ou les ombres portées (2017), et a été ministre du développement touristique, de la culture et de l’artisanat du Tchad de 2017 à 2018.

Galerie photos

  • Lingui, les liens sacrés
  • Lingui, les liens sacrés