Menu

1973 / Sénégal / 1h35

Touki Bouki

De Djibril Diop Mambety

Comédie dramatique

Réalisateur et scénariste : Djibril Diop Mambety
Interprètes : Aminata Fall, Magaye Niang, Mareme Niang, Ousseynou Diop…
Photographie : Georges Bracher

1973 / Sénégal / 1h35

Touki Bouki

De Djibril Diop Mambety

Comédie dramatique

Mory, jeune berger un peu marginal, et Anta son amoureuse, étudiante provocante, rêvent de partir pour Paris. Pour réaliser ce rêve, il ne leur manque que l’argent du voyage. Mory décide de se le procurer par des moyens peu orthodoxes. 

Touki Bouki est un chef-d’œuvre libre, exalté, inventif et insolent, éclatant de joie et empreint d’une sourde mélancolie, sur le dépassement des asservissements de la tradition et du colonialisme. Par un réalisateur emblématique et poète visionnaire du continent.

Né en 1945 à Dakar, Djibril Diop Mambéty commence le cinéma sans aucune formation. Un temps sociétaire du Théâtre National Sorano de Dakar, il joue dans quelques films et obtient du centre culturel français de l’équipement pour tourner son premier court-métrage. C’est à 27 ans qu’il réalise son premier long métrage, ToukiBouki, évocation du sort de jeunes Dakarois rêvant de venir en France, et rentre au panthéon des cinéastes africains. 20 ans plus tard, en 1992, il réalise Hyènes, une nouvelle allégorie de la corruption dans la société africaine. La mort empêche le cinéaste de réunir ces deux films dans une trilogie sur le pouvoir et la folie. Le dernier volet, Malaika, est resté à l’état de projet. En 1995il entreprend une trilogie nommée Histoires de petites gens. Il n’en tournera que les deux premiers volets : Le Franc et son dernier film avant de mourir d’un cancer La Petite vendeuse de soleil.

Galerie photos

  • Touki Bouki
  • Touki Bouki
  • Touki Bouki